Ma crème Garancia Diabolique tomate enrichie 2


Certaines personnes ont eu l’occasion de découvrir des produits de la marque Garancia dans leur Birchbox d’Avril, ce qui n’était pas mon cas. Je n’étais pas du tout déçue car j’avais déjà découvert la marque au mois de mars par le biais d’un passage à la pharmacie.

Ma crème Diabolique Tomate Enrichie Garancia

J’ai eu l’occasion de tester des produits de cette marque lors d’un passage à la pharmacie alors que je souhaitais acheter un cadeau pour une personne de mon entourage. La conseillère en produits de parapharmacie m’a présenté un peu ce que faisait la marque Garancia, et j’ai été instantanément attirée par cette crème à base de Tomate, car depuis que je suis toute petite, c’est un fruit que je déteste. Depuis peu, je commence à en manger, mais je n’apprécie pas toujours cela. J’étais donc très curieuse de voir ce que pouvais donner une crème à base de tomate.

Cette crème se décline en deux versions  : la crème d’eau et la crème riche. La première est plutôt pour les peaux mixtes à grasse. J’ai pu mettre un peu de produit de cette crème d’eau sur ma main : l’impression est plutôt liquide. La seconde, la crème riche est plutôt pour les peaux sèches, et a une texture moins fluide quand on prélève le produit. Ayant la peau sèche, c’est vers cette version, la crème riche que je suis allée. Et c’est comme ça que la crème Garancia Diabolique Tomate Enrichie est devenue ma crème de jour depuis un mois.

Un packaging diabolique ?

creme diabolique tomate

J’ai craqué pour l’emballage de cette crème, avec ces teintes de vert sur le fond de la boite ou sur la petite branche de tomate en haut, rappelant la nature, et surtout la tomate. Idem pour le dessin qui représente là encore le produit. Ce que l’on ne voit pas vraiment sur la photo, c’est que les contours de la tomate et les petites étoiles au dessus du nom [Diabolique tomate enrichie] sont en impression argentée, donnant une petite connotation magique au produit. Je me suis interrogée sur la présence de ces étoiles, qu’on voit dans le coin en haut à gauche. Je me suis dis que c’était probablement car les actifs hydratants sont indiqués comme ayant une action durant 24 heures, d’où les étoiles sur fond noir évoquant la nuit.

flacon tomate cremeDu côté du flacon de crème, je trouve qu’on ne retrouve pas le côté diabolique de l’appellation, notamment à cause du blanc omniprésent. Je trouve cela un peu dommage. Après, cela reste cohérent avec l’évocation du contenu : le blanc met beaucoup en évidence le dessin en coupe de la tomate (toujours avec des lignes argentées), et le type de crème que j’ai choisi : la version enrichie, à la texture plus riche et veloutée. La crème est dans un flacon à pompe, ce qui permet très facilement et proprement de prélever du produit. En appuyant plus ou moins fort, on peut influer sur la quantité de produit que l’on délivrée.

Application agréable et effet bonne mine

Lorsque l’on prélève un peu de produit, la première chose que l’on voit c’est que cette crème est rouge-orangée, rappelant là encore la couleur de la tomate, et notamment grâce à un pigment qui est un des principes actifs de cette crème : le lycopène de tomate, un ingrédient hautement anti-oxydant.

texture creme tomate diabolique

Ce qui m’a frappé ensuite, c’est que la crème au première abord a l’air compacte, mais dès qu’on la prend sur ses doigts et qu’on l’applique sur le visage, elle semble fondre et est instantanément absorbée par le visage. Etant donné que j’ai choisie la version enrichie, je m’attendais à ce que ça laisse une impression « grasse » sur la peau, mais ce n’est pas du tout le cas. La crème s’étale plutôt bien (moins que dans sa version eau) mais est vraiment rapidement absorbée, ce qui dans mon cas m’amène à reprendre plusieurs petites doses de produit. J’ai vraiment été surprise par l’effet que ça laisse sur le visage : quand je me regarde dans la glace, je vois que ma peau semble nourrie, plus lisse, plus « pulpeuse », avec un teint plus unifié (c’est une bonne idée une crème rouge pour ça => d’ailleurs, j’ai fait le test ensuite : on peut se frotter à quelque chose de blanc, cela ne fait pas de traces). Par contre, petite déception du côté de la sensation : je ne suis pas habituée à ne pas sentir de filtre gras sur la peau. On sent pourtant qu’il y a un filtre, mais celui-ci me donne l’impression d’être plutôt doux que gras (c’est bizarre car paradoxalement, cela ne fait pas sec).

Enfin, chose que j’adore, c’est l’odeur : la crème a une odeur un peu sucrée qui se développe à l’application et qui persiste plusieurs heures ensuite (c’est discret, mais je trouve que si l’on passe sa main sur le visage, l’odeur revient un peu). Je n’ai pas l’impression que l’odeur se rapproche vraiment de la tomate, mais je n’arrive pas à dire à quoi cela me fait penser, hormis une impression de sucrée, de douceur et de fraîcheur.

Ma peau sensible, sèche et déshydratée, a plutôt apprécié le produit : je n’ai pas de tiraillement, pas de plaques grises et sèches. La crème semble tenir ses promesses, en donnant un aspect pulpeux au visage. Par contre, j’insiste, pour les peaux mixtes ou grasses, allez plutôt vers la version Diabolique Tomate crème d’eau.

Une composition avec 99% d’ingrédients naturels

Sur la fiche produit du site Garancia, vous trouverez la liste des ingrédients, à 94.2% d’ingrédients d’origine naturelle. Ces derniers sont identifiables par une petite étoile à côté de leur dénomination. Chose intéressante, le lot dont faisait partie la crème que j’ai acheté annonce sur l’étiquette 99% d’ingrédients d’origine naturelle. Une étiquette a été apposée par dessus la liste des ingrédients imprimés sur la boîte. Pour expliquer cette différence, je suppose qu’ils ont changé la formulation, et qu’ils n’ont ni eu le temps de mettre à jour la liste des ingrédients sur leur site internet, ni d’imprimer de nouveaux emballages.

Composition affichée sur le site :

INGREDIENTS: AQUA(WATER/EAU)*, COCO-CAPRYLATE/CAPRATE*, GLYCERIN*, METHYLPROPANEDIOL, BUTYROSPERMUM PARKII (SHEA BUTTER/BEURRE)*, HELIANTHUS ANNUUS (SUNFLOWER) SEED OIL UNSAPONIFIABLE*, CITRUS MEDICA LIMONUM (LEMON) FRUIT EXTRACT*, CANDELILLA/JOJOBA/RICE BRAN POLYGLYCERYL-3 ESTER*, GLYCERYL STEARATE*, POLYGLYCERYL-10 MYRISTATE*, BORON NITRIDE*, CETEARYL ALCOHOL*, SODIUM STEAROYL LACTYLATE*, ULVA LACTUCA EXTRACT*, LYCOPENE*, CROTON LECHLERI RESIN EXTRACT*, MONTMORILLONITE*, GELLAN GUM*, XANTHAN GUM*, GLYCERYL UNDECYLENATE*, ETHYLHEXYLGLYCERIN, SODIUM HYDROXIDE*, SUCROSE PALMITATE AND SUCROSE STEARATE*, SUNFLOWER LECITHIN*, PARFUM (FRAGRANCE), POTASSIUM SORBATE, SORBIC ACID, TOCOPHEROL, ASCORBIC ACID                  *Natural Origin

Composition affichée sur l’emballage de mon produit :

composition creme diabolique tomate

On constate deux différences entre la composition affichée sur internet (je suppose l’ancienne composition) et la composition de mon emballage (la nouvelle composition) :

  • le méthylpropanediol a été remplacé par du propanediol d’origine naturelle (solvant)
  • deux ingrédients d’origine naturelle font leur apparition : les oxydes de fer (colorant) et le citrate de sodium (régulateur de pH)

Je vous propose de décrypter les différents ingrédients affichés sur l’emballage de la crème. Je vous ai traduit le nom des ingrédients en français (entre crochets). En vert, apparaissent les composants naturels identifiés par la marque. J’ai mis en bleu les ingrédients qui n’ont pas été spécifiés comme naturels, mais qui suite à mes recherches sur le net, ne me semble pas présenter de risque. En rose, j’ai mis les produits sur lesquels je n’avais pas d’indication. En plus de l’eau, on trouve :

  • Coco-caprylate/caprate* : Émollient (laisse la peau douce et souple) d’origine naturelle ici l’huile de Coco. C’est un substitut des silicones synthétiques. Cet ingrédient participe à donner une texture évanescente et glissante. Il pénètre bien et ne laisse pas de filtre gras.
  • Glycerin* [Glycérine végétale] : Agent hydratant et humectant (une fois dans la peau, attire l’eau et la retient). Elle améliore la conservation des macérâts aqueux provenant des plantes (le macérât aqueux s’obtient en faisant tremper une plante dans de l’eau afin d’en récupérer ses actifs).
  • Propanediol* : Solvant (aide à dissoudre, diluer d’autres substances), agent de contrôle de la viscosité (augmente ou diminue la viscosité d’un produit)
  • Butyrospermum parkii (shea butter/beurre) * [Beurre de karité BIO] : ingrédient aux propriétés nourrissantes et hydratantes.
  • Helianthus annuus (sunflower) seed oil unsaponifiable* [Huile extraite des graines de tournesol] : Émollient, riche en vitamine E qui aide à la régénération de la peau.
  • Citrus medica limonum (lemon) fruit extract* [Extrait de citron] : stimule et rafraichit la peau. Ingrédient riche en vitamine C au fort pouvoir astringent. Il permet de resserrer les pores de la peau et a une action anti-oxydante (lutte contre les rides).
  • Candelilla/jojoba/rice bran polyglyceryl-3 ester* [Cire de riz, jojoba et Candelilla] :   ingrédient nourrissant d’origine végétal, qui stabilise les produits et agit comme agent émulsifiant (favorise le mélange entre des liquides qui ne se mélangent pas bien habituellement).
  • Glyceryl stearate* [stérate de glycéryle] : Émollient et émulsifiant.
  • Polyglyceryl-10 myristate* : émulsifiant
  • Boron nitride* [Nitrure de bore] : ingrédient qui appartient à la famille des céramiques. Il donne un toucher lubrifiant, doux et non gras ansi qu’un éclat plus ou moins nacré, et améliore l’étalement du produit sur la peau. Il absorbe le sébum et a un effet matifiant.
  • Cetearyl alcohol* [Alcool cétéarique] : considéré comme un bon alcool, il est ici d’origine végétale. C’est un émollient qui empêche le dessèchement de la peau. Il est tensioactif (réduit la tension de surface et favorise une répartition uniforme du produit lors de son utilisation) et aide à stabiliser les émulsions. Il a une propriété épaississante, qui donne une texture onctueuse au produit.
  • Sodium stearoyl lactylate* : Agent émulsifiant (on le trouverait aussi dans certains produits alimentaires)
  • Ulva lactuca extract* [Extrait d’une algue verte Ulva Lactua] :  Ingrédient aux propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes sur le visage. Il contient des vitamines (je n’ai pas trouvé lesquelles).
  • Lycopene* [Lycopène] : pigment que l’on retrouve dans la tomate (d’où le nom de la crème), antioxydant. La couleur rouge du produit vient en partie de cet ingrédient.
  • Croton lechleri resin extract* [Extrait de résine amazonienne de Sang du Dragon] : Ingrédient aux propriétés anti-oxydantes. Il protège la peau des agressions. Il aide à la cicatrisation et à la régénération de la peau, et a une action raffermissante en stimulant la production de collagène.
  • Montmorillonite* [Argile Montmorillonite] : Minéral naturel. Par sa structure en feuillets, il transporte des sels minéraux et les échanger avec la peau. Il a une action détoxifiante et élimine les impuretés.
  • Gellan gum* [Gomme gellane] : Gélifiant, stabilisateur et agent filmogène (produit un film continu sur la peau)
  • Xanthan gum* [Gomme xanthane] : Liant, gélifiant, émulsifiant, agent filmogène et un tensioactif.
  •  Glyceryl undecylenate* : Cet ingrédient est un émollient et un émulsifiant
  •  Ethylhexylglycerin : Agent actif désodorisant à base naturelle.
  • Sodium hydroxide* [Hydroxide de sodium] : Aussi appelée soude caustique, il permet d’ajuster le pH du produit.
  • Sucrose palmitate and sucrose stearate* [Ester de sucrose et d’acide palmitique: Émollient, agent émulsifiant qui donne un côté fluide au produit. Il a aussi un rôle d’hydratant actif et est très bien toléré par les peaux sensibles.
  • Sunflower lecithin* [Lécithine de Tournesol] : Émollient et émulsifiant. Il remplace la lécithine de soja, ingrédient auquel de plus en plus de personnes sont allergiques.
  • Parfum (fragrance) : Rien n’est précisé sur le parfum. Il n’est pas précisé s’il est d’origine naturelle. Il ne doit donc pas l’être.
  • Potassium sorbate : [Sorbate de potassium] : Conservateur synthétique accepté en cosmétique BIO pour les produits comportant de l’eau. Il a des propriétés antifongiques et bactériostatique.
  • Sorbic acid  [Acide sorbique] : conservateur antifongique.
  • Tocopherol [Vitamine E] : propriétés anti-oxydantes.
  • Ascorbic acid [Acide ascorbique ou vitamine C] : propriétés anti-oxydantes.
  • Iron oxides* [Oxydes de fer] : Colorant qui donne la couleur rouge à cette crème. Sur l’emballage qui correspond à l’ancienne formule, il est indiqué qu’aucun colorant n’a été rajouté hormis le lycopène. Cela ne correspond plus à cette version de la crème, vu qu’il contient de l’oxyde de fer.
  • Sodium Citrate* [Citrate de sodium] : Ingrédient régulateur de ph, agent masquant (réduit les odeurs d’un produit).

Comme on peut le voir après ce long décryptage de la composition, le produit a composition  plutôt propre (mieux que celle annoncée sur le site internet), ce qui est un bon point. Je trouve que c’est bien qu’ils aient choisi d’utiliser un solvant naturel. Bien entendu, cela pourrait être encore mieux avec des composants bio (et certifiés bio) mais bon pour l’instant je ne cherche pas de produits exclusivement bio (je cherche surtout à éviter les ingrédients issus de la pétrochimie et les agents conservateurs synthétiques). Pour celles qui cherchent quelque chose d’ultra clean, cela n’ira pas, car cette crème ne comporte que le beurre de karité en « bio ». Par contre, je me demande pourquoi ils ont rajouté un colorant supplémentaire. Sans doute que le lycopène ne suffisait pas à donner une couleur aussi rouge-orangée.

Conclusion : un effet bonne mine assurée avec la Diabolique Tomate enrichie

Fiche produit creme diabolique

Pour conclure, je suis très contente d’avoir découvert cette crème Garancia à l’action hydratante et anti-âge. Après l’avoir testé pendant un mois, je suis satisfaite de ses effets. Ma peau me semble plus lisse et hydratée. J’apprécie aussi l’effet qu’elle provoque sur mon teint au moment de l’application. La peau devient plus pulpeuse, ce qui est pas mal surtout qu’en ce moment j’ai plutôt l’air fatiguée ! J’ai tellement été ravie par cette crème que j’ai par la suite acheté d’autres soins de la marque, dont je vous parlerai dans un prochain article, car je n’ai pas encore eu l’occasion de suffisamment les tester.

Je ne peux que vous recommander d’essayer cette crème. Par contre, c’est là qu’arrive son principal défaut : si vous voulez la tester, sachez qu’elle est tout de même assez chère. En effet, on la trouve sur le site de Garancia à 37.10 euros.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Ma crème Garancia Diabolique tomate enrichie

  • Needs and Moods

    Coucou Delhia,
    Quelle jolie revue, et bien complète comme je les aime. Je suis une grande fan des cosmétiques Garancia, et des petits noms toujours amusants que la marque choisit pour les appeler.
    Je n’ai pas encore testé la diabolique tomate, mais je suis fan de l’eau micellaire source enchantée, qui en plus à un packaging vraiment pratique! ☺
    Je te souhaite une belle fin de journée.
    A bientôt,
    Lili.

    • DelhiaBlog Auteur du billet

      Coucou, Oui effectivement les noms sont vraiment amusants ! J’ai testé d’autres produits assez sympa de cette marque, mais pas encore l’eau micellaire.
      Merci pour ton message. Bisous